Lire la suite, Fille de François II, duc de Bretagne, et de Marguerite de Foix, Anne devint duchesse de Bretagne à la mort de son père conformément à une décision prise par les états convoqués à cette fin en 1486. Archiduc d'Autriche, il est roi puis empereur des Romains de 1486 à sa mort. À la différence des villes flamandes, hostiles à Maximilien, les villes brabançonnes sont hésitantes : Bruxelles déroule le tapis rouge à Philippe de Clèves, placé à la tête de la rébellion le 18 septembre 1488, suivie par Louvain et la plupart des autres villes ; seules Anvers, Malines, Lierre et Vilvorde restent fidèles à Maximilien. La mort accidentelle de son épouse, victime d’une chute de cheval dans la forêt de Wynendaele, le 27 mars 1482, oblige Maximilien à se déclarer régent. Dans ces circonstances dram… Maximilien est forcé de réclamer subsides et emprunts pour soutenir son effort de guerre, ce qui ne le rend pas populaire. Cette explosion évoquait les boucliers en bois du tournoi médiéval qui volaient en éclat sous le choc de la lance. Celle-ci avait été fiancée, à […] Dans ces circonstances dramatiques, il fait placer son cousin Sigismond sous tutelle, expulse tous les nobles apparentés aux Wittelsbach de leurs terres et en 1486 fait élire son fils Maximilien Ier roi de Germanie[1], couronné comme roi des Romains à Aix-la-Chapelle le 9 mai 1486. Pour mettre un terme aux "tournois à la masse de bois" , forme héréditaire de joutes des "sociétés" ou guildes de chevaliers, qui étaient particulièrement violents, il introduisit le "pas d'armes" qu'il découvrit aux Pays-Bas bourguignons suite à son mariage avec Marie de Bourgogne et qui se développa en Allemagne[6]. Une politique habile d'alliances matrimoniales; 2. Par cet artifice, l'empereur faisait allusion à ses actes de bravoure à l'époque de son mariage à Landshut, quand de jeunes et courageux chevaliers chevauchaient en tenant devant eux des poêles ou des miroirs en guise de boucliers, les morceaux de bois symbolisant le miroir explosé. La noblesse de Souabe, les villes d'empire et même le petit peuple s'animent d'une haine graduelle contre les Confédérés. Dans la série Marie de Bourgogne son rôle est interprété par Jannis Niewöhner. Ils indiquaient le thème allégorique, la date et le lieu du tournoi, les noms de l'auteur du défi et du juge. Le 27 août 1479, il bat l’armée royale en rase campagne à Guinegatte. Fils de Frédéric III et d' Aliénor du Portugal, Maximilien épouse l'héritière de la Bourgogne, la duchesse Marie, seule enfant de Charles le Téméraire. ( Austriae est imperare orbi universo. Maximilien Ier peint par Albrecht Dürer Maximilien Ier de Habsbourg, (Wiener Neustadt 22 mars 1459 - Wels 12 janvier 1519) fut empereur romain germanique de 1508 à sa mort. Gand envoie une ambassade à Paris pour négocier un traité de paix dans le dos du régent. Maximilien épousa en 1477 Marie de Bourgogne dont il eut deux enfants : Maximilien épouse le 19 décembre 1490 Anne de Bretagne. Élargissez votre recherche dans Universalis, Fils de l'empereur Frédéric III, qui meurt en 1493, le jeune Maximilien, roi des Romains, prend en 1508 le titre d'« Empereur romain élu » sans être couronné par le pape, épouse Marie de Bourgogne, fille de Charles le Téméraire mort devant Nancy en 1477, s'affirme par les brillantes qualités de son esprit, les fantaisies de son tempérament à la fois prodigue, mystique et chevaleresque, aspirant à la tiare, et ami de Dürer et des humanistes. nécessaire]. En 1498, le fils du duc d'Orléans devient roi de France sous le nom de Louis XII et fait immédiatement valoir ses droits sur le duché de Milan, entamant ainsi les guerres d'Italie. En général, on tend plutôt à le considérer comme conservateur. La question n'a cessé de hanter les historiens tant néerlandais qu'étrangers. Lire la suite, Dans le chapitre « L'apogée et la retraite (1505-1520) » Lire la suite, Dans le chapitre « La monarchie universelle : l'empire de Charles Quint (1519-1555) » Maximilien épouse alors Blanche-Marie Sforza (1494), ce qui le conduit à intervenir en Italie, ... Louis XI et Maximilien Ier d'Autriche, qui règle provisoirement la succession d'Autriche. En 1494, Maximilien épouse Blanche-Marie Sforza (1472-1510). Prétextant de son couronnement pour son voyage à Rome, Maximilien s'enfonce en février 1508 en territoire vénitien à la tête d'une imposante armée et marche sur Vicence, mais il est battu à Cadore, au col de Mauria et à Pontebba par l'armée vénitienne de Bartolomeo d'Alviano. Et en effet, malgré les manœuvres de diplomates français auprès de l'assemblée délibérative de la Confédération pour empêcher un armistice, le Milanais parvient avec force argent à acheter la paix entre l'Autriche et les cantons rebelles. La Physique, c'est ludique !  : […] L'année même de son avènement, Maximilien se trouva reconstituer presque […] De leur côté, les citoyens de la Confédération s'engagent à « agir en tout comme sujets du roi des Romains et du Saint-Empire ». Hermann Wiesflecker, Maximilian I., Vienne/Munich 1991, p. 390. sous la direction de Patrice Franchet-d'Espèrey et de Monique Chatenet, en collaboration avec Ernest Chenière, Jugend, burgundisches Erbe und Römisches Königtum bis zur Alleinherrchaft, 1459-1493, Reichsreform und Kaiserpolitik : 1493-1500 : Entmachtung des Königs im Reich und in Europa, Auf der Höhe des Lebens ; 1500-1508 ; Der grosse Systemwechsel ; Politischer Wiederaufstieg, Gründung des habsburgischen Weltreiches, Lebensabend und Tod, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Alexandre Salvator de Habsbourg-Toscane**, Constantin Salvator de Habsbourg-Toscane**, http://cordobapedia.wikanda.es/wiki/Leopoldo_de_Austria, François Charles Salvator de Habsbourg-Toscane, Portail du Saint-Empire romain germanique, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Maximilien_Ier_(empereur_du_Saint-Empire)&oldid=176961182, Chevalier de l'ordre habsbourgeois de la Toison d'or (XVe siècle), Grand maître de l'ordre de la Toison d'or, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Page pointant vers des bases relatives à la bande dessinée, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article contenant un appel à traduction en hongrois, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article contenant un appel à traduction en allemand, Portail:Saint-Empire romain germanique/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Le 18 octobre, Louis XII fait une entrée triomphale dans Milan et se fait couronner duc du Milanais. Eléonore et François Ier font connaissance lors de la maladie de celui-ci, et fut même heureuse d’entendre que le traité de Madrid « la donnait » au roi de France. Lors de la Diète à Worms de 1495, il lance une profonde réforme du Saint-Empire (Reichsreform). Dans chaque ville et chaque village de la Confédération, on trouve un parti pro-français et un parti pro-Habsbourg qui rivalisent de violence et d'avidité pour les soldes de mercenariat. Maximilien Ier, répondant au romanesque surnom de "dernier chevalier", fonda dès 1517 une Schatzkammer digne de son panache. 2  Pourtant, le nom d'Altdorfer n'apparaît sous la plume d'aucun d'entre eux, au contraire de ceux de Cranach, de Baldung ou de Matthias d'Aschaffenbourg (Grünewald), sans parler de celui de Dürer. Le roi de […] consulté le 18 décembre 2020. Tandis que Maximilien doit soutenir la guerre de Souabe contre les cantons helvétiques confédérés, Louis XII marche sur le duché de Milan. Le prince Maximilien - lithographie de 1829 Le 9 mai 1792, il épouse à Dresde Caroline de Bourbon-Parme (1770 - 1804), fille de Ferdinand Ier de Parme et de Marie-Amélie de Habsbourg-Lorraine. Maximilien est né à Vienne en 1832 et est mort, fusillé par les républicains mexicains, à Querétaro (Mexique) en 1867.  : […] Il inaugure la longue séri […] Seuls les Flamands sont rétifs. Une statue dorée lui fut consacrée dans le magnifique tombeau. Avec Anne DE BRETAGNE, duchesse de Bretagne et comtesse de Montfort (1488-1514) et d'Étampes (1512-1514) et, par ses mariages, archiduchesse consort d'Autriche, reine consort de Germanie (1490-1491), puis de France (1491-1498), puis de nouveau reine consort de France1477-1514(Parents :François Ii DE BRETAGNE, Duc de Bretagne (1458-1488) - duc de Bretagne et … Il a été empereur du Mexique de 1863 à 1867, grâce à la protection militaire française. En 1507, le pape Jules II qui, par l’élimination de César Borgia, a pu s'emparer d'une partie de la Romagne, exige de la république de Venise la cession de nouveaux territoires. Une fois assez mûr pour régner, Charles VIII se tourne vers le royaume de Naples, qu’il rêve de conquérir. Louis Ier de Bade, son oncle, lui succède et devient Grand-duc de Bade. La succession problématique de Louis XI en France permet à Maximilien d'entrer enfin en possession de son fief de Bourgogne ; il récupère en 1490 le Tyrol et l'Autriche antérieure. Dès mars 1495, Maximilien s'est opposé aux prétentions françaises sur le royaume de Naples et a rejoint la ligue de Venise. De cette première union naissent : Amélie de Saxe (Dresde 10 août 1794 - Pillnitz 18 septembre 1870), compositrice et dramaturge, célibataire; Que la curiosité soit avec vous ! Simultanément, une alliance avec les Anglais, désireux d'étendre leurs possessions du Calaisis, permet de lancer une vaste contre-attaque dans l'Artois et le Hainaut : ainsi, au cours de l'été 1513, Maximilien assiste en personne à la chute de Thérouanne et de Tournai. Cette absence est d'aut […] Aux prises avec une répression parfois sanglante des troupes maximiliennes, la rébellion des villes, qui n’est plus soutenue par la France, s’essouffle d’elle-même. Énergique, appliqué et héroïque, il est desservi par sa légèreté et son inconstance dans ses vues politiques.Devenu électeur en 1679, il se rapproche des Maximilien II de Maximilien, qui avait assisté à la victoire de cavaleries numériquement inférieures à celles de leurs adversaires, qui avait reçu en cadeau à Trèves en 1473 un exemplaire de l'ordonnance de Saint-Maximin, et qui avait hérité de son beau-père Charles le Téméraire des restes de son armée et du principe de la lance mixte, procéda à une réforme fondamentale de l'armée bourguignonne dans laquelle la cavalerie avait joué un rôle primordial. Si la Confédération « suisse[note 1] » est toujours formellement membre du Saint-Empire, elle ne reconnaît pas les décrets de la diète de Worms, et, à l'exception de Berne, n'a pas envoyé de délégation au Reichstag. Elle attirait les jeunes nobles ambitieux mais peu fortunés que Maximilien essayait de s'allier. 1  Après la mort de Louis XI, en 1493, par le traité de Senlis, Charles VIII, qui a épousé Anne de Bretagne, renvoie Marguerite à son père et abandonne à celui-ci l'Artois, la Franche-Comté, le Charolais. Élu empereur en 1440 pour défendre les intérêts de la chrétienté et des princes allemands en Europe orientale, il ne ressemblait guère à son illustre ancêtre du xiii e  siècle. Son règne s'ouvre sur des concessions à la Confédération des XIII cantons : en 1487, les Confédérés obtiennent de Maximilien par la négociation qu'il garantisse leur indépendance, leurs droits et privilèges par le traité de « Politique perpétuelle » signé à Constance. Par ce mariage, Maximilien a la mainmise sur les Pays-Bas bourguignons et le comté de Bourgogne, tandis que la France s'empare du duché de Bourgogne, de la Picardie et du comté de Boulogne, lesquels sont détachés de l'héritage du Téméraire.