Quand elle avait fait à la porte une génuflexion, elle s'avançait sous la haute nef, entre la double ligne des chaises, ouvrait le banc de Mme Aubain, s'asseyait, et promenait ses yeux autour d'elle. Une douzaine, scribes et valets des pr�tres, nourris par le rebut des holocaustes s'�lanc�rent jusqu'au bas de l'estrade; et avec des couteaux ils mena�aient Antipas qui les haranguait pendant que les Sadduc�ens le d�fendaient mollement. Quel int�r�t le poussait? Il se contentaient de les b�nir. On enterra les morts avec magnificence dans l'�glise d'un monast�re � trois journ�es du ch�teau, Un moine en cagoule rabattue suivit le cort�ge, loin de tous les autres, sans que personne os�t lui parler. encore un!". - Et assourdi par le bourdonnement des insectes, battu par des queues d'oiseau, suffoqu� par des haleines, il marchait les bras tendus et les paupi�res closes comme un aveugle, sans m�me avoir la force de crier gr�ce. Le jardin lui fournissait des l�gumes. Elle avait trouv� une s�ur - et Nastasie Barette, femme Leroux, apparut, tenant un nourrisson � sa poitrine, de la main droite un autre enfant. Un r�le, de plus en plus pr�cipit�, lui soulevait les c�tes. La table proconsulaire occupait sous la tribune dor�e, une estrade en planches de sycomore. Anagramme Phrase d'amour. Dans une minute, tout serait fini! Il leva son bras, et dans une attitude inspir�e. Il aper�ut Manna�i, et lui fit signe de s'en aller, - Vitellius indiquant par sa contenance que ces choses ne le regardaient pas. Antipas l'imita, les pr�tres, les soldats, les Pharisiens, tous r�clamant une vengeance - et les autres, indign�s qu'on retard�t leur plaisir. Ses discours cri�s � des foules, s'�taient r�pandus, circulaient, elle les entendait partout. La cour �tait vide. Les fl�ches, avec leurs plumes, se posaient sur les feuilles comme des papillons blancs. ton fils sera un saint!". Le T�trarque les renfor�ait. Extrait texte du document: « TROIS CONTES GuSTAVE FLAUBERT.Recueil de nouvelles, 1877. Un peu plus tard, elle prit Loulou, et, l'approchant de F�licit�: - "Allons! Toutes les vieilleries dont ne voulait plus Mme Aubain, elle les prenait pour sa chambre. avale le lait caill� de ses brebis! Elle eut du mal � s'en remettre, ou plut�t ne s'en remit jamais. Pour se garantir de la conscription, Th�odore avait �pous� une vieille femme tr�s riche, Mme Lehoussais, de Toucques. L'enfant souriait d'aise et ne tarda pas � savoir tout ce qui concerne les destriers. - "Ah! Sur la rougeur du ciel qui enflammait l'horizon, les moindres objets perpendiculaires se d�tachaient en noir. A ceux qui ne connaissaient pas le perroquet, elle en faisait la description. La m�re Simon revenue dans la chambre, s'endormait doucement. Les Sadduc�ens tournaient la t�te, craignant d'offenser le Proconsul. Voil� qu'il galopait maintenant! Quelquefois, dans un r�ve, il se voyait comme notre p�re Adam au milieu du paradis, entre toutes les b�tes, - et en allongeant le bras, il les faisait mourir - ou bien, elles d�filaient deux � deux, par rang de taille, depuis les �l�phants et les lions jusqu'aux hermines et aux canards, comme le jour qu'elles entr�rent dans l'arche de No�. qu'il �tait impossible de s'entendre. qu'il finisse! Vaincue par une fascination, elle traversa la foule; - et elle �coutait, une main sur l'�paule de Manna�i, le corps inclin�. "La Loi condamne ces mariages, sans les proscrire absolument. Ceux qui perchaient sur les arbres, ouvrirent leurs ailes, ceux qui foulaient le sol d�plac�rent leurs membres; et tous l'accompagnaient. Mais il souffrait de ne pas les voir, et son autre envie devenait insupportable. Puis ce fut l'emportement de l'Amour qui veut �tre assouvi. Ses l�vres souriaient. On fut encore une demi-heure avant d'atteindre Trouville. Mais le soir, au sortir de l'ang�lus, quand il passait entre les pauvres inclin�s, il puisait dans son escarcelle avec tant de modestie et d'un air si noble que sa m�re comptait bien le voir, par la suite, archev�que. La lune � son premier quartier �clairait une partie du ciel, et un brouillard flottait comme une �charpe sur les sinuosit�s de la Toucques. Ses bras arrondis appelaient quelqu'un qui s'enfuyait toujours. Philippe, son troisi�me fr�re souverain de la Batan�e, s'armait clandestinement. la porte, la porte!". Puis, elle revint � la ferme, d�clara son intention d'en partir; - et, au bout du mois, ayant re�u ses comptes, elle enferma tout son petit bagage dans un mouchoir, et se rendit � Pont-l'Ev�que. M. Bourais l'�claira sur le choix d'un coll�ge. La joie d'un triomphe �clairait sa figure, et d'une voix forte secouant le T�trarque: - "C�sar nous aime! Aulus n'avait pas fini de se faire vomir qu'il voulut remanger. Ses �paules se vo�taient dans une toge sombre � bordure violette; ses cheveux blancs se m�laient � sa barbe, et le soleil, qui traversait la voile baignait de lumi�re son front chagrin. Les processions de la F�te-Dieu la ranimaient. Il craignait H�rodias, Manna�i, et l'inconnu. Antipas baissa la t�te; puis d'un air d'�pouvante: - "Garde-le! Virginie y songea de moins en moins. Mais le vent apportait � son oreille comme des r�les d'agonie, les larmes de la ros�e tombant par terre lui rappelaient d'autres gouttes d'un poids plus lourd. F�licit� monta les bagages sur l'imp�riale, fit des recommandations au cocher, et pla�a dans le coffre six pots de confitures et une douzaine de poires, avec un bouquet de violettes. - "Mais c'est pour t'ob�ir" dit-il, "au lever du soleil, je serai revenu.". Des rides �normes labouraient son front. Ces contes, dans le contexte, font office d'apaisement provisoire pour Flaubert, en lui permettant d'écrire plus facilement et aisément que dans son roman. D�s qu'il m'aper�ut il cracha sur moi toutes les mal�dictions des proph�tes. disait Antipas, - "car, enfin, Absalon a couch� avec les femmes de son p�re, Juda avec sa bru, Ammon avec sa s�ur, Lot avec ses filles.". Un bras jeune, charmant et comme tourn� dans l'ivoire par Polycl�tes. Croyant qu'il en d�sirait davantage, il lui offrit, les trois quarts de ses richesses; nouveau refus; puis de partager son royaume; Julien le remercia. Elle retenait sa douleur, jusqu'au soir fut tr�s brave. La m�re Li�bard, en apercevant sa ma�tresse prodigua les d�monstrations de joie. Il connut la faim, la soif, les fi�vres et la vermine. Julien parcourut de cette mani�re une plaine interminable, puis des monticules de sable - et enfin, il se trouva sur un plateau dominant un grand espace de pays. Les uns �taient assis sur leur croupe, les autres dress�s de toute leur taille. - "Sans doute", reprit El�azar, "il faut �pouser la femme de son fr�re, mais H�rodias n'�tait pas veuve, et de plus, elle avait un enfant, ce qui constituait l'abomination. H�rodias l'observait. Les Sadduc�ens avaient bondi sur Jacob. Une masse noire fourmillait dans le ravin - et ils hurlaient de temps � autre - "Iaokanann! Les Sadduc�ens feignirent un grand �moi (le lendemain, la sacrificature leur fut rendue) et Antipas �talait du d�sespoir, pendant que Vitellius demeurait impassible. Ensuite on se reposait sous la tonnelle. Sa pr�diction l'obs�dait, il se d�battait contre elle. Il s'en alla mendiant sa vie par le monde. Les soldats, le long du rempart, dormaient contre les murs; rien ne bougeait dans le ch�teau. Au bout de plusieurs minutes, des savates se tra�n�rent, la porte s'entreb�illa, et une religieuse parut. Avait-on revu ces deux hommes, admis par indulgence, l'autre mois, dans son cachot, et savait-on depuis lors ce qu'ils �taient venus faire? Une jeune fille venait d'entrer. Des fontaines de lait jailliront des rochers; on s'endormira dans les pressoirs le ventre plein ! Le rebord du vallon �tait trop haut pour le franchir. Deux soldats amen�s en t�moignage pouvaient le dire. et, haussant les �paules, Mme Aubain repris sa promenade, ce qui voulait dire: "Je n'y pensais pas! Beaucoup servaient � se d�fendre des brigands. C'�tait sous sa langue une �paisseur, comme en ont les poules quelquefois, elle le gu�rit, en arrachant cette pellicule avec ses ongles. Cette fiche de résumé sur Trois Contes de Flaubert a été rédigée par un professeur de français. Paul donna l'explication de ces gravures � F�licit�. "Vous n'auriez pas vu, quelquefois, par, hasard, mon perroquet?" Puis, au bord d'un champ, il vit, � trois pas d'intervalle, des perdrix rouges qui voletaient dans les chaumes. Vitellius s'obstinait � rester. Ensuite, ils sont partis vers la Haute-Galil�e, en annon�ant qu'ils apporteraient une grande nouvelle.". Ce n'�tait pas une vision. Trois chandeliers sur la commode faisaient des taches rouges et le brouillard blanchissait les fen�tres. Ils s'abandonn�rent � des projets d'ind�pendance. Les d�putations des Pr�tres l'accompagn�rent. El�azar, le nez crochu et la barbe longue, r�clama pour les Pharisiens le manteau du Grand Pr�tre d�tenu dans la tour Antonia par l'autorit� civile. Le soleil, tous les soirs, �talait du sang dans les nuages; et chaque nuit, en r�ve, son parricide recommen�ait. Des �v�nements int�rieurs faisaient une date, o� l'on se reportait plus tard. Des m�tins de Tartarie, presque aussi hauts que des �nes, couleur de feu, l'�chine large et le jarret droit �taient destin�s � poursuivre les aurochs. Quand le temps �tait clair, on s'en allait de bonne heure � la ferme de Geffosses. Allusion au cimeti�re, qu'on lui avait scrupuleusement d�fendu. Les prairies �taient vides, le vent agitait la rivi�re; au fond, de grandes herbes s'y penchaient, comme des chevelures de cadavres flottant dans l'eau. Ils arrivaient � huit heures bien juste, et se retiraient avant le coup de onze. Quelquefois, le soleil entrant par la lucarne frappait son �il de verre, et en faisait jaillir un grand rayon lumineux qui la mettait en extase. Tel qu'un squelette, il avait un trou � la place du nez et ses l�vres bleu�tres d�gageaient une haleine �paisse comme un brouillard et naus�abonde. Mais son attention �tait partag�e entre le Proconsul et ce qu'on disait aux tables voisines. Par suite d'un refroidissement, il. Le toit s'envola, le firmament se d�ployait, - et Julien monta vers les espaces bleus, face � face avec Notre Seigneur J�sus, qui l'emportait dans le ciel. Devant lui, un rocher pareil � un long mur s'abaissait, en surplombant un pr�cipice; et � l'extr�mit�, deux boucs sauvages regardaient l'ab�me. je ne peux le d�livrer; ce n'est pas ma faute!". Il se mit � l'�trangler, et les convulsions de l'oiseau faisaient battre son c�ur, l'emplissaient d'une volupt� sauvage et tumultueuse Au dernier raidissement, il se sentit d�faillir. Iakonann les envoyait, comme de grands coups, l'une apr�s l'autre. Tout en buvant, ils se rappelaient leurs guerres, les assauts des forteresses, avec le battement des machines et les prodigieuses blessures. Ensuite il r�para le bateau avec des �paves de navires, et il se fit une cahute avec de la terre glaise et des troncs d'arbres. D'autres fois, pour d�b�cher les li�vres, on battait du tambour; des renards tombaient dans des fosses - ou bien un ressort se d�bandant attrapait un loup par le pied. Elle �tait brillante de soleil, lisse comme un miroir, tellement douce qu'on entendait � peine son murmure; des moineaux cach�s p�piaient, et la vo�te immense du ciel recouvrait tout cela. -. Il y eut un silence. Un cœur simple. De l'autre c�t� se trouvaient le chenil, les �curies, la boulangerie, le pressoir et les granges. La rumeur d'un suicide se confirma. Il gravit les trois terrasses, enfon�a la porte d'un coup de poing. Il escaladait ses doigts, mordillait ses l�vres, se cramponnait � son fichu et comme elle penchait son front, en branlant la t�te � la mani�re des nourrices, les grandes ailes du bonnet et les ailes de l'oiseau fr�missaient ensemble. Des vocif�rations �clat�rent en face d'un portique o� les soldats avaient suspendu leurs boucliers. Ote ta ceinture, d�tache ton soulier, trousse-toi, passe les fleuves! Ils l'appelaient de l'autre bord, en agitant des drapeaux; Julien bien vite sautait dans sa barque. et aux tra�tres de Juda, aux ivrognes d'Ephra�m, � ceux qui habitent la vall�e grasse, et que les vapeurs du vin font chanceler! Ses colis partirent la veille, dans la charrette de Li�bard; le lendemain, il amena deux chevaux dont l'un avait une selle de femme, munie d'un dossier de velours, et sur la croupe du second un manteau roul� formait une mani�re de si�ge. Sujet. Pour instruire les enfants d'une mani�re agr�able; il leur fit cadeau d'une g�ographie en estampes. Il lui paya du cidre, du caf�, de la galette, un foulard et s'imaginant qu'elle le devinait, offrit de la reconduire. Il se calma, en voyant des queues de brebis syriennes qui sont des paquets de graisse. 1°) Résumé « Un cœur simple » C’est l’histoire de Félicité, la servante de Mme Aubain. Son c�ur de latin �tait soulev� de d�go�t par leur intol�rance, leur rage iconoclaste, leur achoppement de brute. Julien qui les �coutait, en poussait des cris. Apr�s l'ensevelissement, on le vit prendre le chemin qui menait aux montagnes. Le grand cerf n'eut pas l'air de la sentir; en enjambant par-dessus les morts, il avan�ait toujours, allait fondre sur lui, l'�ventrer; - et Julien reculait dans une �pouvante indicible. Ses yeux s'affaiblirent. Il y avait dans l'int�rieur, un palais orn� de portiques, et couvert d'une terrasse que fermait une balustrade en bois de sycomore, o� des m�ts �taient dispos�s pour tendre un v�larium. Mais d'un jour � l'autre on pouvait le reprendre; l'id�e de servir l'effrayait; cette couardise fut pour F�licit� une preuve de tendresse. De hautes colonnettes, minces comme des roseaux supportaient la vo�te des coupoles, d�cor�es de reliefs imitant les stalactites des grottes. Le L�preux g�missait. pauvre m�re!" Les Pharisiens baissaient hypocritement leurs yeux. Les trois contes sont d'abord parus de manière plus individuelle, dans la revue Le Moniteur universel. L'enfant n'objecta rien; F�licit� soupirait, trouvant Madame insensible. Julien, avec sa chandelle, enflamma un paquet de foug�res au milieu de la cabane. Avec son fils il perdait sa fortune. Sous un voile bleu�tre lui cachant la poitrine et la t�te, on distinguait les arcs de ses yeux, les calc�doines de ses oreilles, la blancheur de sa peau. Des tapis de Babylone l'enfermaient dans une esp�ce de pavillon. Ce fut quinze jours apr�s que Li�bard, � l'heure du march� comme d'habitude, entra dans la cuisine; et lui remit une lettre qu'envoyait son beau-fr�re. A la fin de la premi�re veille, elle remarqua que la figure avait jauni, les l�vres bleuirent, le nez se pin�ait, les yeux s'enfon�aient. H�rodias s'y affaissa, et pleurait en tournant le dos. Elle �tait au haut d'un pilier dans une panoplie. Il y eut des rivalit�s � propos de celui-l�, et les paroissiennes choisirent finalement la cour de Mme Aubain. Les plates-bandes disparaissaient sous une couverture de fleurs. Elle aima mieux ne pas les revoir - et ils ne firent aucune avance, par oubli, ou endurcissement de mis�rables. Alors son p�re ne doutait pas qu'il ne f�t plus tard un conqu�rant. Il ajouta qu'on d�sirait l'�tablir. Il ne douta pas que ce ne f�t une cigogne. Il faudra, Moab, te r�fugier dans les cypr�s comme les passereaux, dans les cavernes comme les gerboises. Sous le couvercle doubl� de bois, s'�tendait une trappe de m�me dimension. Il se pr�cipita vers le fond, se d�chirant aux broussailles, furetant partout, plus leste qu'un jeune chien. C'�tait un palais de marbre blanc, b�ti � la moresque sur un promontoire dans un bois d'orangers. Des ceintures, des voiles, des pendeloques d'orf�vrerie en d�bordaient confus�ment. Il les avait rassembl�es en pr�vision d'une alliance de ses ennemis; mais le Proconsul pouvait croire ou dire que c'�tait pour combattre les Romains, et il cherchait des explications. -"Donnez-moi ma chaufferette, ma bourse, mes gants! Ils bondissaient dans l'enceinte - cherchant � s'�chapper. Puis, le front baiss�, les mains pendantes, l'�il fixe, elle r�p�tait par intervalles - "Pauvre petit gars! Enfin elle rentra �puis�e, les savates en lambeaux, la mort dans l'�me; - et, assise au milieu du banc, pr�s de Madame, elle racontait toutes ses d�marches, quand un poids l�ger lui tomba sur l'�paule. Ses membres se durcirent par le contact des armures, et comme il �tait tr�s fort, courageux, temp�rant, avis�, il obtint sans peine le commandement d'une compagnie. Une d'elles un jour aborda F�licit�, qui peu de temps apr�s entra dans la chambre, toute joyeuse. Il fallut abandonner le piano. A ras du sol, un filet d'eau murmurait. La vision s'�loigna. Pr�s de lui, sur une natte et jambes crois�es, se tenait un enfant tr�s beau, qui souriait toujours. La mar�e basse laissait � d�couvert des oursins, des godefiches, des m�duses; et les enfants couraient, pour saisir des flocons d'�cume que le vent emportait. M. Paul un jour, eut l'imprudence de lui souffler aux narines la fum�e d'un cigare. Iaokanann!". Il occupait depuis longtemps l'imagination de F�licit� - car il venait d'Am�rique et ce mot lui rappelait Victor, si bien qu'elle s'en informait aupr�s du n�gre: une fois m�me elle avait dit - "C'est Madame qui serait heureuse de l'avoir!" Il se retourna. L'interpr�te, d'un ton impassible, redisait, dans la langue des Romains, toutes les injures que Iaokanann rugissait dans la sienne et le T�trarque et H�rodias �taient forc�s de les subir deux fois. D�s le seuil de la chambre, elle aper�ut Virginie �tal�e sur le dos, les mains jointes; la bouche ouverte et la t�te en arri�re sous une croix noire s'inclinant vers elle, entre les rideaux immobiles, moins p�les que sa figure. Mais le L�preux tourna la t�te. et il l'avait trouv�e sur le seuil, �tant sortie de sa couche, quand le gnomon du palais marquait la troisi�me heure, l'instant m�me o� il abordait J�sus. - "Quelle est cette chose que tu m'annon�ais comme importante?". Elle avait �pous� un beau gar�on sans fortune, mort au commencement de 1809, en lui laissant deux enfants tr�s jeunes avec une quantit� de dettes. Dans cette vidéo, notre professeur de littérature vous présente la fin de la vie de Gustave Flaubert, de 1874 à 1880, avec la publication de La Tentation de Saint Antoine et Les Trois Contes. Baise ses joues bleues et oublie-moi!". Il faut le d�livrer.". On leur avait servi le rago�t ch�ri de M�c�ne: de l'�ne sauvage, une viande immonde. Sa chevelure, relev�e par un peigne, exag�rait la longueur de son front. A l'int�rieur les ferrures partout reluisaient, des tapisseries dans les chambres d�fendaient du froid, et les armoires regorgeaient de linge, les tonnes de vin s'empilaient dans les celliers, les coffres de ch�ne craquaient sous le poids des sacs d'argent. Que diable avait-il fait? Les Pharisiens les avaient repouss�es ces comme ind�cence romaine. Son cheval �tait perdu; ses chiens l'avaient abandonn�. Résumé. Mme Aubain s'y d�cida , et e�t tout de suite repris sa fille � la maison, sans le climat de Pont-l'Ev�que. Un homme se pr�senta, nu jusqu'� la ceinture comme les masseurs des bains. - "Il n'y a pas d'autre roi que l'Eternel!" Il l'avait vu et le peuple aussi! Elle songeait aussi, que le T�trarque c�dant � l'opinion, s'aviserait peut-�tre de la r�pudier? Cependant on avait d�pli� le v�larium, et apport� vivement de larges coussins aupr�s d'eux. Ses attitudes exprimaient des soupirs, et toute sa personne une telle langueur qu'on ne savait pas si elle pleurait un dieu, ou se mourait dans sa caresse. ", - "Elle vaut la tienne!" Avec une corde � n�uds, il grimpait aux murs des citadelles, la nuit, balanc� par l'ouragan, pendant que les flamm�ches du feu gr�geois se collaient � sa cuirasse, et que la r�sine bouillante et le plomb fondu ruisselaient des cr�neaux. et ils s'assirent, �tant fort las et recrus de fatigue. Redescendu dans la plaine, il suivit des saules qui bordaient une rivi�re. Une fusillade �branla les carreaux. Personne depuis longtemps n'osait plus le passer. A quatre heures pr�cises, elle passait au bord des maisons, montait la c�te, ouvrait la barri�re, et arrivait devant la tombe de Virginie. Car il prot�geait les gens d'Eglise, les orphelins, les veuves et principalement les vieillards. 33 Pour l’exemple le plus frappant, voir Gérard-Gailly (1930). La nuit allait venir; et derri�re le bois, dans les intervalles des branches, le ciel �tait rouge comme une nappe de sang. Elle avan�a les narines, en la humant avec une sensualit� mystique; puis ferma les paupi�res. Des chiens aboyaient autour des fermes, et les mains sous son mantelet, avec ses petits sabots noirs, et son cabas, elle marchait prestement, sur le milieu du pav�. Le ch�telain qui l'avait reconnu pour un marchand, exp�diait vers lui un valet. Bien des ann�es se pass�rent. ", - "Aupr�s du cadavre de leurs m�res les petits enfants se tra�neront sur les cendres. Repouss� de partout, il �vita les hommes; et il se nourrit de racines, de plantes, de fruits perdus, et de coquillages qu'il cherchait le long des gr�ves. Il allait � l'ardeur du soleil, sous la pluie, par la temp�te, buvait l'eau des sources dans sa main, mangeait en trottant des pommes sauvages, s'il �tait fatigu� se reposait sous un ch�ne - et il rentrait au milieu de la nuit, couvert de sang et de boue, avec des �pines dans les cheveux et sentant l'odeur des b�tes farouches. Le principal divertissement �tait le retour des barques. Il y avait dans son feuillage un choucas monstrueux, qui regardait Julien et, �a et l�, parurent entre les branches quantit�s de larges �tincelles comme si le firmament e�t fait pleuvoir dans la for�t toutes ses �toiles. Un sucrier de vermeil avait une couronne de violettes, des pendeloques en pierres d'Alen�on brillaient sur de la mousse, deux �crans chinois montraient leurs paysages. "C'est donc moi!" On ne savait pas ce qu'elle voulait dire. C'est peut-�tre sa lumi�re qui voltige la nuit aux bords des mar�cages, son haleine qui pousse les nu�es, sa voix qui rend les cloches harmonieuses, et elle demeurait dans une adoration, jouissant de la fra�cheur des murs et de la tranquillit� de l'�glise. Ses grands yeux noirs brillaient comme deux lampes tr�s douces. Les brumes du matin s'envolaient. Des mouches bourdonnaient; le Soleil faisait luire la rivi�re, chauffait les ardoises. Elle prot�geait les Polonais, et m�me il y en eut un qui d�clarait la vouloir �pouser. Iaokonann l'invectiva pour sa royaut�. A une autre fois!" Tout � coup, les deux cadavres �taient l�; il se jetait � plat ventre sur son lit, et r�p�tait en pleurant: - "Ah! Des brutaux vocif�raient des blasph�mes. Les mouvements du c�ur se ralentirent - un � un - plus vagues chaque fois, plus doux: - comme une fontaine s'�puise, comme un �cho dispara�t; - et, quand elle exhala son dernier souffle, elle crut voir, dans les cieux entrouverts, - un perroquet gigantesque planant au-dessus de sa t�te. Quelquefois la lune faisait des taches blanches dans les clairi�res, et il h�sitait � s'avancer, croyant apercevoir une flaque d'eau - ou bien la surface des mares tranquilles se confondait avec la couleur de l'herbe. Victor alla successivement � Morlaix, � Dunkerque et � Brighton; au retour de chaque voyage, il lui offrait un cadeau. Il ne r�pondait pas, ou �clatait en sanglots - enfin, un jour, il avoua son horrible pens�e. "Tu es comme lui, avoue-le! Il l'essuya bien vite avec sa manche, jeta la souris dehors, et n'en dit rien � personne. Il restait au milieu, glac� de terreur, incapable du moindre mouvement. Elle avait eu, comme un autre, son histoire d'amour! Devant l'auberge, elle questionna une bourgeoise en capeline de veuve, et qui pr�cis�ment cherchait une cuisini�re. toujours!". Bourais leva les bras, il �ternua, rit �norm�ment, une candeur pareille excitait sa joie; et F�licit� n'en comprenait pas le motif, elle qui s'attendait peut-�tre � voir jusqu'au portrait de son neveu, tant son intelligence �tait born�e! Sa membrure craquait, les vagues pesantes fouettaient sa proue. M. Bourais �tait derri�re, ensuite les principaux habitants, les femmes, couvertes de mantes noires, et F�licit�! Il en survenait d'autres, cela n'en finissait pas - et il se r�veillait en roulant des yeux farouches. "Ah! Le jour allait para�tre et derri�re le vitrail, les petits oiseaux commen�aient � chanter. Deux heures sonn�rent. Virginie, au dernier moment, fut prise d'un grand sanglot. L'espoir d'un pareil carnage, pendant quelques minutes, le suffoqua de plaisir. L'automne s'�coula doucement. Il ne se r�voltait pas contre Dieu qui lui avait inflig� cette action, et pourtant se d�sesp�rait de l'avoir pu commettre. Ce fut un chagrin d�sordonn�. - Un jour, c�ur f�roce, tu assassineras ton p�re et ta m�re! A l'occasion d'un fou qui cherchait les vases d'or de David dans une caverne pr�s de Samarie, il avait tu� des habitants et tous parlaient � la fois, Manna�i plus violemment que les autres. Elle dansa comme les pr�tresses des Indes, comme les Nubiennes des Cataractes, comme les Bacchantes de Lydie. Le serpent sifflait, les b�tes puantes bavaient. Elle monta lestement dans la tribune - et plusieurs minutes apr�s la t�te fut rapport�e par cette vieille femme que le T�trarque avait distingu�e le matin sur la plate-forme d'une maison, et tant�t dans la chambre d'H�rodias. Iaokanann l'emp�chait de vivre. La jeune fille, par intervalles, se penchaient vers ces choses, et les secouait � l'air. Puis, elle courut apr�s le cabriolet, qu'elle rejoignit une heure plus tard, sauta l�g�rement par derri�re, o� elle se tenait aux torsades, quand une r�flexion lui vint: La cour n'�tait pas ferm�e! Elle jeta sur la berge un tas de chemises, retroussa ses manches, prit son battoir; et les coups forts qu'elle donnait s'entendaient dans les autres jardins � c�t�. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde. Antipas en dit la cause: le festin de son anniversaire; et il montra plusieurs de ses gens qui, pench�s sur les cr�neaux, halaient d'immenses corbeilles de viandes, de fruits, de l�gumes, - des antilopes et des cigognes, de larges poissons couleur d'azur, des raisins, des past�ques, des grenades �lev�es en pyramides. Le Proconsul �tant pr�s de la porte, � gauche - Aulus � droite, le T�trarque au milieu. C'�tait la premi�re fois de leur vie, Mme Aubain n'�tant pas d'une nature expansive. Il s'appelait Loulou et son corps �tait vert, le bout de ses ailes rose, son front bleu et sa gorge dor�e. Le fauteuil de Madame, son gu�ridon, sa chaufferette, les huit chaises, �taient partis.